49, rue de Tanger 75019 Paris France
medelise
Ajouté : il y a 7 années et 5 mois Réponse à : Interview et débat du Ministre Mostafa Ramid (15 juin 2013)

Bonjour jamel…

je sens à travers les divers commentaires des dissentions entre les différentes assos, et ça me gêne un peu quand même… ceci dit je pense que le principal est surtout de voir l’intérêt de ces enfants , certes pour “contrer” la circulaire ou la projet de loi concernant la kafala il faudrait d’abord que les assos représentatives des kafils et des enfants puissent d’abord accorder leurs violons…

J’ai vu des orphelinats mouroirs je dis bien mouroirs dans un pays qui s’appelait roumanie..; le gouvernement voulait cacher ces enfants au monde, enfants à qui on refusait une famille… alors je pense qu’il faut avant tout penser à ces enfants au maroc qui n’auront pas de familles… ces enfants qui s’accrocheront aux visiteurs les implorant de devenir leur papa, leur maman..comme ces enfants roumains…Un enfant quel qu’il soit ne souhaite qu’une seule chose, avoir sa famille…

Les petits grands (cinq ans et plus), ceux là on encore plus besoin d’une famille parce que plus le temps passe moins ils auront cette chance..; on sait tous que déjà les orphelinats marocains par le biais des assos qui les gèrent ont du mal à boucler leur budget … que va t’il se passer s’il y a de plus en plus d’enfants???

Ce n’est pas avec les 20 dhms par jour et par enfant qu’ils pourront y arriver si les kafalas sont fermées aux étrangers (et ou marocains et mre) … On sait tous aussi que les familles marocaines et mre ne pourront pas recueillir à elles seules, tous les enfants placés…

Pour être allée sur meknès, casa, rabat, j’ai vu des centaines d’enfants (surtout sur meknes ceux de 6 ans et plus…) et je pense aussi à eux…

Pourquoi ne pas effectivement donner la priorité aux marocains et mre (ce qui est normal) et puis si sur le plan national cela ne suffit pas pourquoi ne pourrait on pas ouvrir aux kafils étrangers (cela se fait dans bon nombre de pays) ? Certains étrangers acceptent les enfants malades (j’en ai un en traitement continuellement) , les enfants handicapés (je pense à anna à qui je tire mon chapeau), les enfants plutôt grands aussi…

Ne doit on pas prendre de soin de l’orphelin encore plus que de ses propres enfants???

Il ne faut pas se tromper de combat, certes il faut légiférer, mais il faut surtout le faire dans l’intérêt d’un enfant qui DOIT avoir une famille..; ça s’appelle le droit des enfants aussi… Il me parait normal de parler de ses origines à l’enfant et je le redis je pense que la plupart d’entre nous le ferons .

Nous sommes tous ici des parents responsables, et le “combat” pour faire annuler la circulaire ou le projet de loi doit être mené TOUS ENSEMBLE (quelles que soient nos origines, nos pensées, nos divergences) car on se doit d’agir dans l’intérêt de ces enfants …

Bien évidemment si le gouvernement peut mettre en place des systèmes de familles d’accueil rémunérées pourquoi pas (en s’assurant cependant que les enfants y soient bien traités et ne servent pas de petites bonnes non plus)… s’il y a d’autres solutions qui permettent aux enfants de rester au pays d’y vivre surtout HEUREUX, j’en serais comme beaucoup ravie…

Mais pour le moment il n’y a pas de solutions pour ces enfants, pas de familles, pas de soins, pas de nourriture hormis du lait quelque soit l’âge, pas d’hygiène pour certains orphelinats… alors les garder dans ces structures est elle une bonne chose , est ce vraiment les protéger quand on sait ce qu’il s’y passe aussi??? quand on voit les enfants commencer à se balancer dans les lits, à fuir le regard en faisant des dépressions masquées même tout petit???

Certes on veut préserver la culture religieuse mais à quel prix aussi? J’ai vu au moins trois petits décéder pendant ma procédure, dont l’un dont je me suis occupée..; alors je pense que ces choses là ça marque à jamais…

Je ne juge personne que les choses soient claires, il faut parfois mettre ses divergences, ses rancoeurs de côté pour avancer aussi, les expériences de la vie nous apprennent tout cela aussi… Chacun a des propositions des points de vue différents c’est normal, après chacun doit rester ouvert à l’autre pour avancer dans la même direction…L’essentiel est de pouvoir discuter sans animosité, réfléchir sur les différents points de vue et trouver pourquoi pas des solutions intermédiaires…amicalement medelise